BOUTIQUE MODE BIJOUX VETEMENTS


GAEL FAYE 

UN PUR TALENT POUR UNE EMOTION PUISSANTE  

  


GAEL FAYE :  L'ESPOIR 

GAEL FAYE : SA PHILOSOPHIE « L’ESPOIR »


II affirme : « avec ce livre, je ne m’attendais à rien et je ne pensais pas que ça aurait une incidence sur ma musique ».

 A travers la musique, il repousse ses limites, se réconcilie avec son passé et laisse libre cours à une expression poétique inégalée dans le milieu.

« La scène c’est quelque chose d’incroyable ». A chaque performance, un bout de ma vie se joue. Aller chercher les gens, donner, recevoir, partager ces moments ensemble, laisser opérer la magie, et c’est ça qui est magnifique ».

Gael Faye est reconnu par son public comme étant un artiste qui donne autant que dans son livre.






GAEL FAYE : UN PUR TALENT POUR UNE EMOTION PUISSANTE

Franco-Rwandais né le 06 aôut 1982 au Burundi ( à Bujumbura), reconnu et sacré comme un romancier de talent pour son livre « Le Petit Pays » aux éditions Grasset (parution 2016, livre écoulé à plus d’un million d’exemplaires).


GAEL FAYE : PAROLES DE "LUNDI MECHANT"


Et chaque semaine on reprend la rengaine

En se disant demain sera peut-être mieux

On affronte et combat certains problèmes

En achetant de petites pilules bleues

On n'est pas toujours aussi fort qu'on veut l'être

On essaye de faire comme l'on peut

On court après le bonheur à tout prix

Le lundi au soleil le moral est pluvieux








GAEL FAYE :  LES PAROLES DE "JE PARS"


Je pars, ma vie est trop maussade

Je pars j’ai laissé une feuille incrustée de mots sales

Je pars laissez-moi donc ma douleur

Je pars pour un monde fait de lumière et de couleurs

Je pars car le ciel est bas et gris

Les vieux n’ont plus d’sagesse, ils sont racistes et aigris

Je pars, je m’envole vers le rire des enfants

Je pars même s’ils m’en veulent j’ai trop souffert dans mes tourments

Je pars, j’ai déjà fait mes valises

Je pars car nos modes de vies d’ici me scandalisent

Je pars la vie m’transperce de part en part

Je pars car faut être fort et j’ai perdu mes remparts


 







VIDEO :  "JE PARS" 

GAEL FAYE 

GAEL FAYE 


DECIDER DE CHANGER LE MONDE "PAR UN LUNDI MECHANT" !

"Tout plaquer pour se libérer et décider de changer le monde..."


 UN LUNDI MECHANT : TOUT PLAQUER POUR SE LIBERER ET FAIRE DE LA MUSIQUE

Gael Faye explique que le titre de son album correspond à sa décision de tout plaquer ( il a travaillé à la City de Londres), pour enfin se révéler, se réaliser profondément à travers ses textes et sa musique.


En effet, « le lundi méchant » dans sa culture Rwandais, est le jour où l’on décide de se rebeller contre un scénario de vie imposé ou non choisi.

Aller à contre-courant habite Gael Faye et constitue son Leitmotiv.





DE LA POESIE POUR APPRENDRE A S'AIMER 


GAEL FAYE :  LES PAROLES DE "LE PETIT PAYS" 


Un soir d'amertume, entre le suicide et le meurtre

J'ai gribouillé ces quelques phrases de la pointe neutre de mon feutre

J'ai passé l'âge des pamphlets quand on s'encanaille

J'connais qu'l'amour et la crainte que celui-ci s'en aille

J'ai rêvé trop longtemps d'silence et d'aurore boréale

À force d'être trop sage j'me suis pendu avec mon auréole

J'ai gribouillé des textes pour m'expliquer mes peines

Bujumbura, t'es ma luciole dans mon errance européenne

Je suis né y'a longtemps un mois d'août

Et depuis dans ma tête c'est tous les jours la saison des doutes

Je me navre et je cherche un havre de paix




GAEL FAYE  


VIDEO :  Gaël Faye - Petit Pays

GAEL FAYE




GAEL FAYE : LA MAGIE DES MOTS. DES SYLLABES. DES ONOMATOPEES. DES COUPLETS  

VIDEO :  Gaël Faye - Respire (Clip Officiel)

GAEL FAYE 




GAEL FAYE :  PAROLES DE "RESPIRE" 


Aux flashs d'infos : les crises, le chômage

la fonte des glaces, les particules fines

Courir après l'heure, les rames bondées

Les bastons d'regards, la vie c'est l'usine

Hamster dans sa roue

P'tit chef, grand bourreau

Faire la queue partout, font la gueule partout

La vie c'est robot



GAEL FAYE : LA MAGIE DES MOTS. DES SYLLABES. DES ONOMATOPEES. DES COUPLETS


  Sa musique transmet une émotion puissante, vibrante, en jouant sur une écriture bien personnelle, sans nier des influences très variées telles que Brassens, Aimé Césaire, Gainsbourg, Piaf, ou encore Brel…







Le pouvoir des mots. Une dynamique liée à l’émotion recherchée…un suspens tel un metteur en scène Hitchcockien.




GAEL FAYE : APPRENDRE A CONSTRUIRE SON PROPRE MONDE ET A REPOUSSER TOUTES LES LIMITES 




GAEL FAYE :   CREER SON UNIVERS 


« L’enfance m’a laissé des marques dont je ne sais que faire. Dans les bons jours, je me dis que c’est là que je puise ma force et ma sensibilité. Quand je suis au fond de ma bouteille vide, j’y vois la cause de mon inadaptation au monde ? La poésie n’est pas de l’information ».







SEXYNOW.FR 






GAEL FAYE : "LA POESIE N'EST PAS DE L'INFORMATION"


GAEL FAYE :  


« La poésie n’est pas de l’information : c’est la seule chose qu’un être humain retiendra de son passage sur Terre ».


GAEL FAYE : 

« Dans mon lit au fond de mes histoires, je cherchais d’autres réels plus supportables et les livres, mes amis, repeignaient mes journées de lumière ».







GAEL FAYE  




GAEL FAYE : LE PETIT PAYS


Le naïveté d’un enfant. Poétique. Un narrateur enfant. Sans peur. Une peinture sociale d’un monde d’adultes pendant la Guerre.

Malmené par l’Histoire, comme pour son pays d’origine le Burundi, « Gabriel » doit se reconstruire, seul, un univers viable, un univers où un enfant peut se permettre d’espérer…




GAEL FAYE :  UN ARTISTE  A NE PAS MANQUER EN CONCERT !






"IRRUPTION" : LA BOMBE DE GAEL FAYE (SON SINGLE EN VIDEO) 


PAROLES DE LA CHANSON « IRRUPTION » (GAEL FAYE)


On sort en trombe, en nombre, on se déverse en plaine

En centaines, en millions, en milliards ou en millièmes

De quelques simples gouttes à des marées humaines

Des jaillissements d'aurore pour éclairer des emblèmes

Des lanternes dans la tête, si l'on plonge dans les ténèbres

On nous appelle "PD", "blancos", "bougnoules" ou bien "nègres"


On vit dans la riposte, on réfléchit après-coup

On vit extra-muros donc on arrive par vos égouts

Nous sommes des cargaisons de femmes voilées, des youyous stridents

Des rastas, des casquettes tournées, des voyous prudents

Des espoirs accrochés, des paradis assassinés

Des parents épuisés enfantant des gosses méprisés

De la marmaille bruyante, des petits morveux frisés

Engraissés d'allocations qui donnent des prétextes à voter

Trouver des bouc-émissaires, les égorger pour l'Aïd

Mourir dans une clairière sans treillis pour ce pays

L'affiche est couleur sang, et Manouchian vient pas d'Auvergne

Le tirailleur t'emmerde, il a fécondé ta grand-mère


On investit Brongniart, le dos au mur comme Jean-Pierre Thorn

On s'en fout du grand soir parce que la nuit, c'est bien trop morne

On veut même pas de soleil et des éclipses pour faire l'amour

Pour que l'instant soit bref, intense comme un fruit qu'on savoure

Aux armes miraculeuses on a lu Césaire et Prévert

On viendra vous faire la guerre avec la parole poudrière

On n'désigne plus l'ennemi, parce qu'il est partout même en nous

On va mourir debout parce qu'on a vécu à genoux

On est sourds aux slogans élimés par trop de manifs

On devient arrogants on veut rimer comme des canifs

On n'a plus 20 ans mais on n'aura jamais 60


Car on bouffe du bisphénol A l'heure d'une planète suffocante

On fait de nous des enfants pour nous interdire des luttes

Donc on pend Peter-Pan ! On va redevenir adultes

On a coincé nos rages entre le mérite et l'héritage

Et les puissants confisquent ce que les pauvres se partagent

À leurs chaises musicales, personne ne joue, personne s’assoit

On occupe du terrain, être indigné ça va de soi

Angela ké fend'tchou aw pendant que ton papa est pas là


On va ouvrir les portes de Soledad ou Attica

Pharmacodépendants des OGM pour nous doper

J'ai recraché l'assiette, monté le cheval et galopé

Braqué un RER-dilligence ; l'Apache de Belleville

Viendra crier vengeance comme Balavoine arrive en ville

Ils veulent nous assigner des places, et nous faire saigner


Les amoureux aux bancs publics n'arrêteront jamais de s'aimer

Depuis que nos checks ressemblent à des poignées de main de Montoire

On ne laissera personne parler au nom de nos espoirs

On n'est pas des victimes, encore moins des condamnés

On arrivera de l'aube en irruption spontanée...


VIDEO :  GAËL FAYE - IRRUPTION

GAEL FAYE 




PARTAGEZ CETTE PAGE AVEC TOUS CEUX QUE VOUS AIMEZ


Sources Images Pinterest

Sources Vidéos YouTube 
Publication : Bruno & Véro




       SEXYNOW.FR 



NOS GARANTIES

Il y a minutes

Merci pour votre achat !

X